Transports, Logistique : Des perturbations à prévoir en 2016

Bonne nouvelle ! 240 000 postes de chauffeurs de véhicules sont à pourvoir, dont 47 000 créations et 193 000 départs en retraites. Source : Conseil d’analyse stratégique.

Les secteurs du transport et de la logistique continuent d’afficher leur bonne santé et le recrutement se fait à tous les niveaux de formation.

8 métiers sont porteurs dans ce secteur :

  • Affréteur,
  • Agent de logistique,
  • Agent de transit,
  • Approvisionneur,
  • Cariste,
  • Chauffeur routier,
  • Préparateur de commandes,
  • Responsable logistique.

Toutes les entreprises font aujourd’hui appel à des sociétés de transport afin d’acheminer jusqu’à elles leurs matières premières et d’expédier leurs marchandises vers leurs clients ou des points de vente.Que ce soit par la route, dans les airs, sur les rails ou sur l’eau, le secteur du transport et de la logistique occupe une place prépondérante dans la vie quotidienne et dans le développement économique du pays.

Le conseil d’analyse stratégique prévoit l’emploi de 240 000 postes de chauffeurs de véhicules dont 47 000 créations et 193 000 départs en retraites. Du conducteur de poids lourd au contrôleur aérien, en passant par le chauffeur de taxi, le secteur recouvre un panel de métiers très variés et éprouve un réel besoin de main-d’œuvre. En France, la majorité des entreprises sous-traitent à des prestataires de transports, un travail qui s’effectue essentiellement par la route, dans 80% des cas.

Par ailleurs, si la logistique est une préoccupation majeure pour les entreprises commerciales et industrielles, elle l’est encore plus pour la grande distribution avec la progression notamment du e-commerce et la multiplication des entrepôts qui remplacent de plus en plus les magasins. Sources :